Le tissu industriel de la Région de Tanger- Tétouan- Al Hoceima connaît actuellement une forte implantation des secteurs émergeants tels que : les composants automobiles et aéronautiques, les NTIC, l’agro-industrie, l’offshoring, etc.

Hormis l’industrie du textile, la Région s’oriente de plus en plus vers de nouvelles activités notamment la chimie, l’électronique, la maintenance industrielle et l’ingénierie, dont le développement est favorisé par la disponibilité d’une main-d’œuvre jeune et qualifiée.

Par ailleurs, 19 % du volume des exportations du Maroc partent de cette région classée deuxième pôle industriel du Royaume, grâce à l’aménagement de zones industrielles aux standards internationaux, offrant une logistique performante et un accès facile aux marchés européens.

Une stratégie industrielle axée sur les objectifs du plan national Emergence :

Le plan de développement industriel « Emergence » prévoit une stratégie industrielle fondée sur le positionnement du Maroc sur de nouveaux créneaux porteurs, baptisés métiers mondiaux (Offshoring, Automobile, Aéronautique, Electronique, Agroalimentaire, Produits de la mer et Textile).

Les objectifs de ce plan sont d’accroître le PIB de 1,6%, de permettre la création de 400 000 à 500 000 emplois directs et indirects et de réduire de 50% le déficit commercial.

A la lumière des objectifs de son plan régional, la Région de Tanger- Tétouan- Al Hoceima disposera à terme de plus de 5000 Ha de zones industrielles orientées vers les secteurs émergents.