Les entreprises qui s’engagent à réaliser un investissement portant sur un montant égal ou supérieur à 100 millions de dirhams peuvent bénéficier, dans le cadre de conventions à conclure avec le gouvernement, de l’exonération du droit d’importation applicable aux biens d’équipement, matériels et outillages nécessaires à la réalisation de leur projet et importés directement par ces entreprises ou pour leur compte.

Cette exonération est également accordée aux parties, pièces détachées et accessoires importés en même temps que les biens d’équipements, matériels et outillages auxquels ils sont destinés.

L’investissement doit être réalisé dans les 36 mois qui suivent la date de la signature de la convention précitée.