Programme de développement économique et urbain de la ville de Tétouan (2014-2018)

Elaboré conformément aux Hautes orientations royales visant le développement du tissu urbain des différentes villes du Royaume selon une vision cohérente et équilibrée, le nouveau programme tend à redynamiser la base socio-économique de la ville et sa région, à consolider son positionnement, à améliorer le cadre de vie de ses habitants et à préserver son environnement.

Ce programme quinquennal, qui procède d’une approche participative systématique ayant associé les différents acteurs de la ville, tend à faire de Tétouan une ville attractive et résidentielle de services, des personnes et des capitaux.

Il ambitionne ainsi de relever les défis urbains, économiques, sociaux et environnementaux qui se posent à cette agglomération du Nord du Royaume.
Ainsi, sur le plan urbain, ce programme phare prévoit notamment le renforcement des routes et voies internes, le dédoublement de la RN2 reliant Tétouan à Chefchaouen, la modernisation du réseau d’éclairage public, le renforcement et le renouvellement du réseau d’assainissement liquide, d’eau potable et d’électricité de la commune urbaine Tétouan, des communes ruraux avoisinantes et de la commune urbaine de M’Diq, la construction de places publiques, la création de parcs paysagers et la réalisation d’une décharge publique contrôlée.

Au volet économique, le programme porte sur le parachèvement de l’aménagement de la zone industrielle, la création d’un complexe d’artisanat, la mise à niveau des marchés de proximité, la construction d’un marché de gros de poissons et la construction d’équipements communaux (abattoir, marché de gros de fruits et de légumes, marché de bétail).

La sécurité des populations n’est pas en reste puisque le programme prévoit également l’enterrement des lignes électriques Haute Tension et la construction d’une station de transformation électrique et d’une caserne de protection civile.

Au plan social, le programme de développement économique et urbain de Tétouan ambitionne la réhabilitation du secteur du sport via la création du grand complexe sportif de Tétouan, d’une salle couverte omnisports, d’une piscine couverte, d’un club de tennis et de deux terrains de sport.

Il vise également la promotion du secteur de la santé à travers la création d’un hôpital régional, la mise à niveau de l’hôpital provincial Saniat R’mel, la construction de deux centres de Santé, outre le renforcement des équipements sociaux de proximité.

Dans le volet culturel, la ville de Tétouan connaîtra dans le cadre de ce nouveau programme la réhabilitation du théâtre national, la création d’une médiathèque et d’un conservatoire de musique, la mise à niveau de deux théâtres scolaires et la réhabilitation du patrimoine, l’objectif étant de réconcilier la ville avec son prestigieux passé culturel.

Quant à l’environnement cultuel, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu l’assiste, a toujours accordé au champ religieux une place de choix. Dans ce sens, le Souverain a donné Ses Hautes Instructions pour renforcer l’offre en matière de lieux de culte (construction et mise à niveau des mosquées, restauration des zaouiyas).

Le secteur de la formation est également au centre de ce programme, en ce sens qu’il prévoit la construction d’une école d’architecture, d’un institut supérieur des technologies appliquées, d’une école des sciences appliquées, d’une cité universitaire, de classes préparatoires aux grandes écoles et la réhabilitation de la faculté des sciences.

Une attention particulière est accordée aux enjeux environnementaux dans un objectif de durabilité. Ainsi, le programme prévoit l’aménagement de la vallée de l’Oued Martil qui traverse les communes de Martil, Azla et Tétouan, à travers notamment la construction d’Hôtels, résidences et espaces de distraction, l’aménagement d’un golf, la réalisation d’une marina, l’aménagement de la plaine Tamouda et l’ile et parc “Touibla”.